Les femmes chez Réseau Fix – Katherine Gordillo

Les femmes chez Réseau Fix – Katherine Gordillo

Katherine Gordillo qu’analyste des processus des employés, Fix Auto Charlottetown à l’Île-du-Prince-Édouard au Canada

Encore une fois, dans le cadre de notre série « Les Femmes de Réseau Fix », nous attirons l’attention sur des femmes qui ont aidé à construire la culture de l’entreprise, qui sont passionnées par l’industrie et qui aident le réseau à avoir du succès. Katherine Gordillo est l’une de ces femmes et est analyste des processus des employés chez Fix Auto Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard au Canada.

Katherine Gordillo de l’atelier Fix Auto Charlottetown a plusieurs rôles. Elle est passionnée par la réparation de collision et elle donne également des cours de danse latine à des élèves de différentes générations. Née en Équateur, elle travaille dans le marché secondaire automobile depuis un peu plus de deux ans, mais son impact au sein de l’industrie peut déjà être ressenti.

En tant qu’analyste des processus des employés, l’objectif de Katherine est d’améliorer l’expérience client, de fixer de hauts standards pour le service à la clientèle et de faire en sorte que son atelier se démarque de ses compétiteurs. Elle cherche à développer des stratégies pour maximiser l’efficacité de tous les départements de l’atelier.

« Ma première impression du marché secondaire automobile était que ce serait un club pour hommes. Mais je rencontre tellement de femmes incroyables et inspirantes qui rehaussent continuellement les standards de l’industrie. Elles ont changé ma perception du monde automobile et m’inspirent à apprendre tous les aspects de l’industrie », mentionne Katherine.

Grâce à des temps de livraison rapides et à son excellente expérience client, Fix Auto Charlottetown a vu son chiffre d’affaires augmenter. L’atelier a une note de 4,8 sur « Google Review » pour son service à la clientèle et a été finaliste pour le prix « Excellence in Customer Service » de 2022, selon la Chambre de commerce de la grande région de Charlottetown. Ce succès peut être attribué aux efforts de Katherine et de son équipe.

Lorsqu’elle ne travaille pas à l’atelier, elle donne des cours de danse latine à un groupe d’élèves très diversifié au studio DownSteet Dance. « J’ai toujours été créative. J’aime communiquer avec tous les types de personnes. Enseigner la danse m’aide à concentrer mon énergie créative », confie-t-elle.

Elle a également fait partie du programme « Newcomers Community Engagement » qui a été renommé la « Immigrant & Refugee Services Association ». Dans le cadre de ce programme elle enseigne la danse à des immigrantes pour les aider à socialiser, à se faire des amis.

« C’est toujours difficile de changer de pays. L’association avec laquelle je travaille cherche toujours à aider les familles immigrantes à se construire un bel avenir et je suis heureuse de la soutenir. Mes expériences de vie me permettent d’aider ces familles à trouver leur place au Canada », explique-t-elle.

Katherine croit que tout le monde peut atteindre ses objectifs en se donnant des défis. « Tous les jours, je me demande ce que je peux faire mieux que la veille, et ensuite je fais tout ce que je peux pour atteindre mon objectif de m’améliorer », lance-t-elle.

PARTAGER
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Aller au contenu principal